USA 2004 - On the road again ... Californie...
- San Francisco -


Après la beauté des parcs nationaux de la Sierra Nevada, nous avons pris la direction de la ville mythique de San Francisco. Elle n'a pas failli à sa réputation et le Golden Gate nous est apparu à travers un épais brouillard. Nous avons trouvé un camping à une vingtaine de kilomètres au Nord de la ville et avons choisi d'utiliser les navettes maritimes pour venir visiter cette ville magnifique.

Le Golden Gate enjambe l'entrée de la baie de San Francisco et tous les jours des milliers de véhicules le traversent pour se rendre dans le quartier d'affaires.

Comme dans la chanson il y a bien une maison bleue accrochée à la colline, ce n'est pas la seule et il faut surement frapper avant d'entrer.


La baie est immense et un important traffic maritime transite par les nombreux ports qui l'entourent.

Le quartier chinois est à visiter absolument, en dehors de la Chine c'est l'endroit où l'on trouve la plus forte concentration de population chinoise au monde. On y parle chinois et on vend chinois dans les nombreux magasins qui importent directement l'électronique et les vêtements de Chine ou d'Asie mais surtout nous avons pu manger une excellente cuisine chinoise à un prix plus qu'abordable. Le restaurant était plein de chinois, nous étions les seuls blancs et nous nous sommes régalés ; les américains qui rentraient pour regarder le menu faisaient demi tour à la vue des canards laqués et des demi cochons qui pendaient au dessus du comptoir, ils ont vraiment une phobie avec l'hygiène alimentaire et il va falloir se méfier car l'Europe prend le même chemin.

Le quartier chinois est sur les pentes d'une colline qui domine le quartier des affaires, l'architecture est très différente entre ces deux quartiers. L'un a des buildings modernes, l'autre est fait de petits immeubles avec des magasins et des restaurants au rez de chaussée et surtout toutes les enseignes sont écrites en chinois.

Chantal et Daniel posent devant le "Cable Car". C'est un tranport en commun étudié pour les rues très en pente de San Francisco. La traction est assurée par un cable qui circule en permanence entre les rails, un système mécanique piloté par le conducteur accroche ou décroche le wagon du cable à la demande. Pour les lyonnais c'est un peu le même principe que l'ancienne ficelle qui montait à Fourvière depuis le quartier Saint Jean. Le freinage dans les descentes est assuré par des patins en bois qui viennent froter sur les rails.

La limousine fait partie intégrante du paysage automobile américain.
Une des rues très en pente qu'emprunte le "Cable Car", les rues les plus en pente forment un angle de près de 40° avec l'horizontale. Par sécurité, les voitures sont obligées, sous peine d'amende, de tourner les roues vers le trottoir quand elles se garent.
La gare maritime débouche directement dans le centre ville, qui contrairement aux autres villes américaines est très vivant avec des commerces, des bars et des restaurants. Ce n'est pas simplement un centre d'affaires et cela fait le charme et donne une âme à San Francisco.
Les grands buildings du centre d'affaires sont en bord de mer dans une zone assez plate entourée par les collines de la vieille ville.
Beaucoup d'américains utilisent les navettes maritimes pour se rendre à leur travail dans le centre ville. C'est beaucoup plus pratique et plus agréable que de s'y rendre en voiture.

Le Golden Gate a longtemps été le plus grand pont suspendu du monde, il a résisté a de nombreux tremblements de terre.
La célèbre prison d'ALCATRAZ est toujours présente au milieu de la baie. Il n'y a plus de prisonnier et maintenant c'est devenue un lieu de promenade pour les touristes.

Haut de page ou Retour à la page précédente