USA 2004 - On the road again...
-- MONUMENT VALLEY--


Voici la vue que nous avons eue de Monument Valley, quelques kilomètres après avoir quitté Mexican Hat


Le soleil du matin avive les couleurs rougeoyantes des roches

Vue depuis la terrasse du Visitor Center

 


Au coeur de Monument Valley, paysage désertique et grandiose


Daniel pose devant une des multiples "dents" ...

Escalade interdite car la roche est très friable ...


Monument Valley offre des panoramas fantastiques et Hollywood les a maintes fois immortalisés dans les Westerns, le premier
à avoir été tourné ici l'a été par John Ford en 1938. De nombreux films ont ensuite utilisé ce grandiose décor naturel.

 

Ce rocher a été surnommé "Les 3 soeurs"


Les premières traces humaines remontent aux alentours de l'an 1300 et les archéologues ont recensé une centaine de sites
Anasazi (les premiers habitants de la région). Ces hommes ont abandonné ce lieu comme beaucoup d'autres aux USA vers
la fin du 14 ème siècle sans que l'on comprenne pourquoi, personne ne sait quand les Navajos leur ont succédé.

Monument Valley est immense et on a du mal à imginer comment des êtres humains ont pu survivre dans cette région désertique, les pionniers ont du vraiment souffrir pour la traverser. Les Anasazis, premiers habitants des lieux, avaient appris à repérer les poches d'eau gardées captives dans les dunes de sable et plantaient leur mais sur celles ci car il poussait mieux. Les Navajos continuent à utiliser cette technique pour planter leurs potagers. Les dunes retiennent une quantité importante de l'eau produite par les rares averses ou orages qui tombent exceptionnellement sur la région.


Monument Valley est formé de plateaux au milieu desquels émergent ces immenses monolythes.
L'eau et l'érosion ont par endroit creusé de profonds canyons.

L'érosion et les mouvements géologiques continuent leur lent et inexorable travail qui façonne les paysages fantastiques de Monument Valley


Le désert immense s'étend à perte de vue

Les NAVAJOS proposent des visites guidées à bord de ce type de véhicule. Etant donné la quantité de poussière que nous avons ingurgitée dans notre Dodge bien fermé et climatisé (il y avait pas mal de vent à la fin de la visite) nous osons à peine imaginer dans quel état sont les touristes à la fin de la visite ...


Encore un panorama

En fin de matinée le vent commence à souffler, soulevant des tourbillons de poussière de plus en plus denses qui traversent les vallées en formant des mini tornades. Cette poussière très fine s'insinue partout et nous en avons consommé pas mal, cela craque sous les dents.
Daniel s'entraine au lancer de caillou, mais celui qu'il a choisi est un peu .... gros !


Des cailloux, de la poussière et un ciel bleu d'une pureté incroyable

A l'ombre d'une roche posée en équilibre on découvre toujours ce paysage fantastique


Un petit canyon descend en serpentant au fond de la vallée, en cas de forte pluie (très
violente mais très rare) il peut se transformer en un torrent impétueux et dévastateur.

Modèle d'habitation utilisée par les femmes NAVAJO
Modèle d'habitation utilisée par les hommes NAVAJO

Haut de page ou Retour à la page précedente